Eclipse lunaire du 21 janvier 2019

Une éclipse lunaire est plus fréquente qu’une éclipse Solaire. On peut en observer une tous les 2 ans environ comparé à une éclipse solaire totale qui est beaucoup plus rare (prochaine prévue sous nos latitudes en 2081).

La particularité de celle du lundi 21 janvier prochain (vers 6h du matin – 5h TU) est liée à la position de la Lune. Notre satellite sera en effet un peu plus gros qu’habituellement car très proche de la Terre (357 720km contre 382 000km en moyenne)… pour cela qu’on l’appelle « pompeusement » Super Lune (même si l’effet de « grosseur » est à peine perceptible à l’œil nu).


Phases de l’éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019
© Observatoire de Paris – PSL / IMCCE

Où la voir ?

Photographie de la dernière éclipse du 27 juillet dernier (2018) par Nicolas Wintersdorff

Une éclipse dans ces conditions ne sera pas visible depuis l’ensemble du territoire métropolitain avant 10 ans (le 20 décembre 2029).

La couleur rouge, orange si surprenante pendant les éclipses lunaires vient du « filtre » que constitue notre atmosphère. Bien que la Terre cache totalement la Lune, une partie des rayons solaires traversent notre atmosphère… mais seuls les rayons rouges/oranges sont déviés vers l’intérieur du cône d’ombre où se situe la surface lunaire.

Les Québécois et Antillais observeront l’éclipse dans les meilleures conditions (début/milieu de nuit), l’Europe à la toute fin (ou il faudra se lever tôt). Une grande partie de l’Afrique, l’océan Indien et l’Asie en seront malheureusement exemptés.

Le début de la phase de totalité débute à 5h41 (4h41 TU) en France métropolitaine. Le “pic” (plus joli moment) aura lieu autour de 6h12 (5h12 TU).


Carte du passage de l’éclipse du 21 janvier 2019
© Observatoire de Paris – PSL / IMCCE

Conseil photo :

La luminosité de la Lune va diminuer d’un facteur 10 000 environ lors de la totalité. Il sera donc nécessaire d’utiliser un temps de pose autour de 1s à 4s pour un objectif ouvert à f/8 (un trépied est donc recommandé pour éviter les vibrations).

Petit plus :

Vénus et Jupiter s’invitent à la fête ! Les 2 planètes brillantes seront en conjonction, c’est à dire, proches dans le ciel ce jour là. Une occasion simple de les localiser et admirer.

Comment observer cette éclipse ?

Il faut dans un premier temps que le ciel soit clair. Si c’est le cas, vous pourrez admirer sans aucun problème ce spectacle à l’oeil nu en regardant en direction du Sud-Ouest vers 30° de hauteur.

Une paire de jumelles peut-être utilisée pour observer la Lune en un peu plus gros. Les détenteurs de télescope pourront également regarder le phénomène sans aucun souci.

Pensez au thermos de café! Histoire de ne pas vous rendormir vu l’heure matinale.

Nicolas WINTERSDORFF #TeamOU

Merci de nous laisser un commentaire/avis